Léo Lalanne: les mots d'Allen

Mis à jour : mars 28




La voix pleine de souffle et d'âme de Léo Lalanne déclame les mots d'Allen Ginsberg (1926-1997) sur un tapis électro, alliage sensuel de la beat generation et de la génération BPM avec Apollo noir à la production. Sur les frêles épaules de ce poème charnel Song, extrait du recueil Howl, Ginsberg fait peser le poids de l'amour, un fardeau selon lui, que Léo Lalanne allège dans un clip chorégraphié par Gaël Rougegrez: solitude, insatisfaction, machines et chair, et feu sous la braise

Léo a 27 ans, il a été journaliste mode, il écrit et filme des histoires courtes (The Short Deconstruction of love), des court-métrages (Spells of deconstruction). Allen déconstruction de l'amour est déjà le deuxième morceau de Léo, après un Caïds d'envergure. Un EP est prévu début 2020.



"Le poids du monde

est amour Sous le fardeau de solitude, sous le fardeau d'insatisfaction  le poids, le poids que nous portons             est amour. (...) Nul repos             sans amour,

nul sommeil             sans rêves d'amour -             soyez fou ou glacé obsédé d'anges             ou de machines (...)







© 2018/2020 by Gilles Medioni