5 Choses à retenir des Francos 2019

Mis à jour : 17 juil 2019

Ouvert par Chine Laroche (artiste du Chantier), clos par Patrick Bruel, l'édition 2019 des Francofolies de La Rochelle a rassemblé 150 000 festivaliers sous le signe du streaming - le marché n'est plus en crise. De la prise de conscience écologique (le village Francocéan). Et celle de #metoo. Avant le feu d'artifice du 14 juillet, Gérard Pont, le directeur des Francos qui a aussi un don d'ubiquité absolu a annoncé la création de La Confédération des Francofolies, chargée de réunir talents et initiatives des six festivals francophones.






La preuve par 12 du Chantier

Les artistes accompagnés par le Chantier des Francos sont prêts à affronter les grandes scènes: certains ont d’ailleurs assuré les intercales avec aplomb. Remarqués à Bourges ou ailleurs, Hervé marche sur les pas d’aînés prestigieux - Bashung en tête. DI#SE se révèle de la trempe d’un MC Solaar (côté sage) et d’un Damso (côté feu). Avec Muddy Monk le voyage électro se double d’une échappée spirituelle.

Retrouvez les portraits des jeunes talents ici


Le throwback Francos 1985

André Manoukian avait les clés de la création "Juillet 1985" au cours de laquelle il a raconté les grands heures des Francofolies par ses monuments (Barbara, Bashung, Higelin, etc) entouré d’un quatuor et de six chanteurs au cousinage lointain: Maissiat, Elodie Frégé, Barbara Carlotti, Ben Mazué, Cali, Tim Dup. L'album photo musical feuilleté par la troupe constituée pour l'occasion a alterné les hauts - Carlotti s’attaquant à Une Petite Cantate (Barbara), Cali empoignant Avec le temps (Léo Ferré). Des bas: Tim Dup et Ton Héritage (Benjamin Biolay) et des fragiles (interprétations).


#GirlPower

Angèle, Aya Nakamura, Charlotte Cardin… Les vingtenaires étaient dans la place, et elles avaient des choses à dire. Angèle bouscule les codes des réseaux sociaux, de l’esthétisme, et s’impose comme une Vanessa Paradis, une Lio d’aujourd’hui. La langue d’Aya Nakamura n’appartient qu’à elle, mais elle est aujourd’hui sur toutes les bouches. « Je ne suis ni une caricature, ni un modèle. Juste une femme. » appuyait-elle sur scène. Enfin, la Québécoise Charlotte Cardin a montré à la fois puissance (vocale), fond (Passive Agressive) et charme. Les trois chanteuses multi-tâches fondatrices du tout nouveau label Fraca!!!, Robi, Emilie Marsh et Katel, ont animé une nuit Fraca où Messiat, Jeanne Cherhal et La Grande Sophie donnaient du mix.




Trois Maîtres Chanteurs

Le bouillonnant laboratoire de M, seul sur scène, a montré sa créativité roborative, le chanteur livrant avec plaisir les secrets de ses machines. Bénabar a prolongé son spectacle dans la rue. Armé d’un mégaphone, il a invité le public à le suivre pour un after dans un café. C’est Patrick Bruel qui a uni les voix de toutes les générations pour un show fluide et monté sur ressorts, généreux et tendu vers les autres, et d’abord Johnny Hallyday dont il a repris J’ai oublié de vivre.


45 Tours avec Houellebecq

Au cours de la Rencontre « J’ai la mémoire qui chante » - également au programme François Hollande, Jean Teulé et Fanny Ardant - Houellebecq a évoqué ses chansons de chevet, plantées essentiellement dans son enfance et son adolescence, autour d’une poignée de Michel (Delpech, Sardou, Polnareff). Juste avant sa bascule dans Black Sabbath et Iggy Pop. Michel Houellebecq confiait qu’il aurait pu écrire Ce lundi-là (Delpech), écho à ses héros en crise. Et a imaginé la vie d’adulte des personnages de Michèle (Gérard Lenorman), effleurée dans la chanson: « elle travaille dans la com’, lui est un futur gilet jaune. » Le moment le plus rock du festival.





Edition 2020: du 10 au 14 juillet.

Prix Andrée Chédid: Audace

Prix Félix Leclerc: Cléa Vincent

Prix du coup de coeur du Club Francos: Arthur Ely

© 2018/2020 by Gilles Medioni