Vidéoclub rembobine les eighties

Mis à jour : 28 nov. 2019


© Aude Perrie & Louise Mekylla

Duo pop made in eighties, Vidéoclub aligne des millions de vues sur YouTube, une série de tubes, 18 ans chacun, et le bac A mention bien pour elle, Adèle Castillon, un diplôme en "vintage" pour Matthieu Reynaud, ou tout comme, c'est un sorcier des synthés.

Quoi d'autre? Adèle est aussi comédienne (Sous le même toit, avec Gilles Lellouche et Louise Bourgoin; L'Heure de la sortie, avec Laurent Lafitte), youtubeuse et elle a même interviewé le Dalaï Lama à Dharamsala pour un documentaire. Matthieu sait jouer de tous les instruments, inclus la flûte. Les Vidéoclub venus de Nantes s'installeront une semaine à La Maroquinerie (Paris) en janvier. Une occasion en or pour leur demander de déverrouiller leurs smartphones.



En quoi votre smartphone vous aide-t-il dans vos créations?

Adèle: Je chante les mélodies en yaourt sur l'appli Dictaphone. Et Notes me sert à écrire des paroles, que je recopie ensuite dans un carnet. Ou des citations. Par exemple, une phrase de L'élégance du hérisson (roman de Muriel Barbery), m’est revenue après coup et m’a inspirée Enfance. La chanson Mai évoque, elle, un été à Nantes avec nos amis alors qu’on était en classe de 1ère, des souvenirs d'ambiances et de sensations enregistrées sur mon téléphone, car je filme tout le temps.

Matthieu: J’utilise GarageBand pour trouver des suites d’accord, et je m’amuse avec dans le bus, en cours, pendant des soirées. Le morceau En Nuit est né ainsi.



Des films ou des séries visionnées sur le net?

Matthieu: Basketball diaries, de Scott Kalvert, regardé sur mon ordi, m’a transformé. Je l’ai découvert à 14 ans, et j’ai acheté dans la foulée le roman de Jim Carroll, en français et en anglais.

Adèle: Et la b.o a laissé des traces en toi: The Smiths, New Order, The Cure…




Les disques qui vous ont accompagnés pendant l’écriture du EP?

Odezenne, pour les sonorités très eighties et le travail des synthés. Tame Impala et ses ambiances colorées, ses lignes de basse.


Et les films?

Ceux de Jacques Demy. Avec Vidéoclub, on assume le côté naîf des sentiments, et on le fait passer en images. Nous avons aussi une grande passion pour les films qui évoquent le monde de la musique: The Doors, d’Oliver Stone, Control, de Anton Corbijn, sur Joy Division, un documentaire sur Syd Barrett.




Un objet vintage recherché sur le net?

Des K7 vidéo, par exemple celles de Titanic (James Cameron) et de Alice au pays des merveilles (Tim Burton) et des K7 audio, surtout pour le geste d'introduire la cassette dans le magnétoscope ou le baladeur, et le plaisir de rembobiner. Avec les chansons enregistrées sur ordinateur, on fait des compil de cassettes audio.


Une chanson en boucle qui passe boucle dans vos écouteurs?

What once was, de Her’s, découvert sur Spotify. Les deux membres du groupe sont morts en mars dernier dans un accident de voiture pendant leur tournée américaine. C’est un morceau à la mélancolie heureuse que l’on joue à la guitare (Mathieu) et à la basse (Adèle).


Quelles applis fétiches?

Matthieu: Sur Leboncoin, je cherche des instruments de musique vintage. Avec Scooter fe3D, je joue à la trotinette. Et Messenger, pour enregistrer les musiques.

Adèle: Je retouche mes photos avec VSCO et retravaille mes vidéos grâce à Prequel. Etn appli jeu, Subway Surfers.


Votre dernière recherche Google?

Adèle: Les dates de concerts d’Odezenne.

Matthieu: La partition de Titanic, pour la jouer à la flûte irlandaise.


Les hastag qui vous ressemblent?

#rétropopélecto #nostalgic avec un espace entre chaque lettre et #lumière


En concert à La Maroquinerie (Paris), 17, 18 23, 24 et 25 janvier.


© 2018/2020 by Gilles Medioni