Sophie Marceau et la musique: d'Etienne Roda-Gil à Olympe de Gouges...


Copyright Jean-Paul Lilienfeld

Sophie Marceau est au générique du disque Jours de Gloire, lire ici, un projet à l'initiative de Sébastien Boudria, compositeur passionné d'histoire, qui rassemble les grands textes de la République Française. La comédienne lit Femme, réveille-toi ! d'Olympe de Gouges (1748-1793), pionnière du féminisme, guillotinée pendant la révolution française. Un texte à découvrir habillé de la musique du compositeur sur le site Joursdegloire.fr







Sur son compte Instagram, Sophie Marceau recommande la lecture du livre d'Olympe de Gouges, "Femme, réveille-toi!" Déclaration de la femme et de la citoyenne. "Petit mode d’emploi pour les générations futures...dit-elle, à toutes celles et ceux qui désirent un monde plus juste et harmonieux."

Les incursions musicales de Sophie Marceau sont rares. Elle a chanté La Vie en rose en janvier 2014 avec la star chinoise Liu Han. C'était un bref retour à la chanson depuis son unique album Certitude, sorti en 1985, pour ses 18 ans. Etienne Roda-Gil qui avait co-signé le scénario de L'Amour Braque avec le réalisateur Andrzej Zulawski, avait écrit les textes du disque, sur des musiques de Franck Langloff.


A l'époque, Vanessa Paradis, 12 ans, qui accompagnait son oncle Didier Pain assiste à l'enregistrement. La suite, deux ans après, c'est Joe le taxi. Entre les 2 Boum, Sophie Marceau avait enregistré Dream in blue en duo avec François Valéry (1981), un tube d'adolescence.


On a revu récemment Sophie Marceau dans Une Histoire d'âme, d'Ingmar Bergman, une pièce qu'elle avait jouée en 2011 au théâtre du Rond-Point, mise en scène par Bénédicte Acolas, filmée en 2015 par cette dernière et disponible depuis février sur Amazon Prime vidéo. Et on l'attend dans Tout s'est bien passé, de François Ozon, d'après le livre d'Emmanuèle Bernheim.












© 2018/2020 by Gilles Medioni