Dans le smartphone de Kadebostany

Mis à jour : mars 28


(c) Sophie Brasey

Le Président de la République de Kadebostany est aussi le DJ résident international de l’électropop. Avec Monumental, son troisième album, Guillaume de Kadebostany (Guillaume Bozonet), électron libre venu de Suisse invite à un long voyage érudit et varié aux multiples entrées: trip-hop, soul, dance, folk. Un disque au long cours énergique ou lascif, enveloppé de cordes, de saveurs orientales et de mots d’amour. Pour l’occasion, il déverrouille son smartphone.


Mon appli pour écrire.

La page Word sur Google Drive. Je prends 90 % de mes notes sur mon téléphone. J’inscris des sentiments, des émotions, des tournures de phrases de films anglais, dernièrement « many moons ago » (il y a longtemps). Et aussi des motos qui m’aident à me recadrer. L’idéal serait d’avoir de grandes feuilles blanches pour les afficher en studio.


Mon site Kadebostany.

J'avais besoin de me créer un passé, un paysage imaginaire, un personnage. Il fallait être rigoureux sur la communication sans être trop pointu pour que l’information ne soit pas déformée. Kadebostany n’était pas juste un gag, le plus important, restait la musique, et c’était aussi l’époque de Borat, je portais la moustache. Maintenant que Kadebostany s'est installé après trois albums, je m’inspire davantage du présent. Je peux aussi dévoiler une autre raison: j’ai été adopté, je ne connaissais pas mes origines et j’en avais un peu marre que l’on me demande, surtout à l’étranger: « tu viens d’où? ». Plutôt que de me morfondre, j’ai transformé cette interrogation en quelque chose de créatif. Et j’ai imaginé ma propre république, avec son drapeau, sa fanfare, sa monnaie. Ensuite j’ai appris d’où je venais: d’Algérie.




Mon appli utile entre deux concerts.

Pendant les longs trajets, je regarde beaucoup de de séries sur mon smartphone, pour moi ce sont les films d’aujourd’hui: les personnages s’installent au cours des saisons. Je suis fan de séries sud-américaines ou sur la mafia italienne. J’aime aussi écouter un album téléchargé, sur un vol long-courrier, j’entre différemment dans le disque, car dans un avion, on perd la notion du temps. Monumental est pensé ainsi comme un album complet, avec un début, une fin, et des variétés de genres.


Une appli en off.

J’ai coupé toutes les notifications: « laissez-moi tranquille. »


Mon appli fétiche en studio.

Lorsque j'enregistre, j’adore partager des vidéos sur What’s ap, pour l’ambiance. Et aussi parce que je réécoute souvent le son, notamment pris sur un ghettoblaster mono et sans basse. C’est important que les morceaux sonnent comme le grand public va les entendre. Ensuite, je cale tout au casque avec de petits écouteurs, et valide mix et mastering.


Le hashtag qui me ressemble.

Un émoji: l’aigle, qui représente la République de Kadebostany. J’ai contaminé tous mes réseaux sociaux.


Ma Playlist Kadebostany

La Kadebostany Republic a été reconnue comme un pays par Spotify. Dans le Top 50, on trouve Damon Albarn, Lil Wayne, Camélia Jordana, Bon Iver, de la musique turque.


3 applis à recommander.

Oblique strategies, créé par Brian Eno à l’attention des musiciens, voir ici

Shazam: je l’utilise énormément

Chromatic tuner qui permet de s’accorder avec le micro du smartphone


Une appli à venir

L’appli Kadebostany. J’aimerais que les gens aient un passeport Kadebostany, attribué à la loterie comme aux Etats-Unis et délivré par mon ambassade


Monumental (Label 6 et 7). Dates de tournée sur le site :https://kadebostany.com/

© 2018/2020 by Gilles Medioni