Brune profonde


(c) Slam-Slam Photography

Sombre Animal, deuxième album de Brune (Rupture Song), libère son côté sauvage, avec ses thèmes de nuits guerrières, ses batteries tribales et ses refrains rentre-dedans. Valentin Montu (Blondino, Cyril Mokaïesh) signe la réalisation. Dans la vie, Caroline Bayendrian, formation de pianiste classique est aussi prof de musique. L'occasion de la soumettre à l'interview Roulette Ruse. Une appli Roulette, des numéros tirés en aléatoire, chacun correspondant à une question.


8. La chanson d’un autre chanteur qui vous ressemble?

Enjoy the silence, de Depeche Mode, pour son côté dark. Je l’ai souvent chantée dans le métro, une expérience forte pour quelqu’un de timide comme moi. J’avais réussi les auditions de Espace métro accords de la Ratp, je me suis posée à Bastille, et je reprenais Depeche Mode donc, mais aussi Tracy Chapman, Les Beatles. Dans la même station, il y avait Soan. Grâce à cela, j’ai joué à Solidays et Art Rock.


33. Un film qui vous inspire?

Ma chanson Cyclones vient directement de Suspiria, de Dario Argento. Les jeux de lumière m’ont marquée. Et Comment feras-tu? qui parle de deuil, coule de Big Fish, de Tim Burton.


7. Que faites-vous entre deux concerts?

J'enseigne l’éducation musicale en collège à mi-temps, ce qui me permet de faire de la musique. J’ai étudié longtemps le piano classique, on est une famille de musiciens: mon père était professeur de violon et jouait dans des orchestres professionnels. L’une de mes soeur pratique le violon, l’autre, le violoncelle. Pour mes 18 ans, mes parents m’ont offert une guitare, et le rock m’a pris. J’ai plusieurs guitares que je désaccorde pour créer des dissonances.




24. Une ville fétiche?

J’adore Amsterdam et je lui ai consacrée une chanson. Cette ville est liée à ma vie amoureuse, je m’y sens bien, c’est un peu un porte-bonheur. Le texte parle d’hiver, une saison qui va bien à Amsterdam, les soirées devant un billard, le côté cocooning. J’ai chanté également Paris, dans mon premier disque. Et la Syrie, dans Les Absents, avec le groupe Cavale. Ma famille d’origine arménienne vient de là-bas, et ma grande-mère vivait encore à Alep, il y a quelques années. J’y suis allée souvent enfant et adolescente.


36. Le destin d’une femme ou d'un homme qui vous touche particulièrement?

Celui de toutes les femmes fortes, anonymes ou célèbres. Je viens d’ailleurs de voir la vidéo de la mathématicienne d’Apollo XII qui a 104 ans. Mon nom d’artiste, Brune, est d’ailleurs une façon de rendre hommage à ces figures courageuses.


22. Un chanteur disparu que vous auriez aimé connaître?

Alain Bashung, pour ses chansons, son timbre de voix, son charisme.


Sombre Animal. Warrior Records.

© 2018/2020 by Gilles Medioni